Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
A Gauche Vraiment !

LÂCHES OU FAUX-CULS ? LES DEUX, MON COLONEL Déclaration de Roger Martin

 

LÂCHES OU FAUX-CULS ?

LES DEUX, MON COLONEL !

 

Déclaration de ROGER MARTIN

Professeur à Pernes (1992-2012)

Président du Sursaut de 1995 à 1998

Candidat aux cantonales à Pernes-les-fontaines en 2002 et 2008

Militant communiste

 

Ainsi la Droite accueille, avec des trémolos dans la voix, le retrait de la liste de gauche dirigée par Jean-Marc Félizia en région Paca, où figuraient, entre autres, des membres d’Europe Écologie - Les Verts, du Parti communiste et du Parti socialiste.

Ainsi, sa tête de liste salue, au nom de la liberté et de la démocratie, cette décision, qui, faut-il le rappeler, comme celle qui l’avait précédée six ans plus tôt, n’est pas sans conséquences fâcheuses pour la gauche qui n’aura pas d’élus pour six nouvelles années au Conseil régional et surtout pour les combats sociaux, écologique et politiques qu’elle y aurait portés.

Ainsi, à Marseille et dans toute la région PACA, on compte sur la gauche, et c’est un devoir évident, pour barrer la route au RFN et son mentor, Thierry Mariani, dont il n’est un secret pour personne qu’il n’a absolument rien fait au cours des divers mandats qu’il a occupés ces 15 dernières années, si ce n’est battre des records d’absentéisme.

Pourtant, au même moment, dans le canton de Pernes-les-Fontaines, seule la liste À Gauche, Vraiment !, qui a obtenu 1228 voix et 11,4% des suffrages, appelle clairement à mesurer « les dangers que représente une extrême droite dont toute la campagne s’est résumée à semer la haine et la division ».

Les Républicains, cornaqués par le député Julien Aubert, sont silencieux. Pire, la liste divers droite menée par Laurent Comtat, 1er adjoint de la ville de Pernes, s’est signalée par un communiqué de son chef de file expliquant que sa position au sein de la municipalité, qui ne l’avait pas empêché cependant de se présenter, lui interdit de donner des consignes pour le second tour ! Des « scrupules » que n’a pas, et c’est à son honneur, Pierre Gabert, l’ancien maire de la commune.

Soyons clairs : dans le canton de Pernes, les électrices et électeurs de gauche auront la possibilité de contribuer à faire battre le FRN Mariani aux régionales, mais les électeurs de droite ne seront pas appelés à écarter le même FRN de leur canton !

Messieurs Aubert et Comtat, Ponce Pilate soutenait ne pas avoir à régler un problème interne qui ne concernait pas les Romains. Vous n’avez pas cette excuse puisque l’avenir du canton de Pernes semblait l’objet de toutes vos attentions du premier tour.

En refusant de vous prononcer, vous entretenez la confusion. Pire, vous favorisez l’élection d’un candidat d’extrême-droite, qui a fait campagne sur la « sécurité » alors qu’à Mazan il a contribué à faire garder son mandat à un élu condamné à 12 mois de prison avec sursis et mention de 5 ans au casier judiciaire. Un candidat qui, il y a un mois, alors que lui-même venait tracter sur le marché de Pernes, a trouvé normal qu’on tente de « virer » les militants communistes qui distribuaient pour la campagne des départementales sur le marché de Mazan, ville dont il est l’élu.

J’ai cru comprendre que, les uns et les autres, vous vous réclamiez du Général de Gaulle, comme monsieur Muselier, qui lui, cependant, le traduit aussi dans ses actes.

Aujourd’hui, vous balayez la piste devant les héritiers de ceux qui ont tenté à plusieurs reprises de l’assassiner.

Roger Martin

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article